Appel de l’association Rue de L’Avenir!

 

Bonjour à tous,

Ci-dessous une demande qui concernent l’ensemble des Incroyables Comestibles de Suisse Romande.
Merci de faire passer le message dans vos sections respectives et de voir si quelqu’un est motivé par la proposition de L’association Rue de l’Avenir
Les personnes intéressées, peuvent prendre directement contact avec Mathieu Pochon.
Et peut-être juste aussi l’annoncer sur info@lesincroyablescomestibles.ch.
Cordiales salutations à tous
Julien 
Pour les IC de La Tchaux

Bonjour

 

L’association Rue de l’Avenir (www.rue-avenir.ch) organise chaque année une journée d’étude sur un thème en lien avec l’aménagement de l’espace-rue. Cette année, la journée sera consacrée au thème de l’intégration de la nature dans les aménagements de rue, avec comme titre probable « La rue passe au vert » – sous-titre à trouver. Je vous mets ci-dessous le début de descriptif (texte de travail). La journée aura lieu le 29 septembre 2017 à Fribourg. Ma collègue Dominique von der Mühll et moi-même sommes en charge de l’organisation et de la coordination de cette journée.

 

L’un des aspects qui nous intéresse est la question du rôle des riverains, citoyens, habitants dans la végétalisation de leurs rues. La démarche des incroyables comestibles nous semble de ce point de vue intéressante et j’aurais voulu voir avec vous comment nous pourrions mettre cette démarche et ce point de vue citoyen en valeur lors de la journée, à voir encore sous quelle forme (exposé, participation à une table ronde, ou autre) et avec qui de votre côté. Qu’en pensez-vous ? Si cela vous intéresse, nous pourrions organiser une rencontre pour en discuter, ou téléphoner. Je suis joignable au 077 467 22 56. J’attends donc de vos nouvelles !

 

La rue passe au vert

Sur la dernière décennie, le thème de la nature en ville a gagné une attention croissante, tant chez les spécialistes qu’au sein de la population. Les potagers urbains qui fleurissent aujourd’hui en Suisse illustrent bien cette tendance et la demande citoyenne. Mais au-delà de ces îlots de verdure, l’espace-rue reste encore très minéral. La modération du trafic s’opère par exemple majoritairement dans un registre d’aménagements routiers en dur. Et pourtant, l’intégration d’éléments naturels dans l’aménagement peut contribuer à la modération du trafic mais remplir encore d’autres fonctions : augmentation de la qualité de vie, favorisation de l’appropriation de l’espace-rue par les habitants, réduction des pics de chaleur en été, renforcement de la biodiversité, voire même source de nourriture pour les riverains. L’exemple le plus parlant est probablement la petite commune de Chédigny, en France, où les façades végétalisées contribuent à l’apaisement du trafic tout en embellissant la rue.

Dans sa Journée 2017, Rue de l’Avenir veut mettre les projecteurs sur quelques exemples de Suisse et d’ailleurs pour questionner les habitudes d’aménagement de l’espace-rue et montrer les possibilités qu’offrent les alternatives « végétales ». Un arbre bien positionné ne vaut-il pas mieux que des dos d’ânes ou des chicanes ? Quels obstacles y a-t-il à aménager les rues avec plus de vert ? Quel rôle peuvent jouer les habitants dans la « fertilisation » de leurs rues ?

Pour aborder ces questions, Rue de l’Avenir a choisi de s’arrêter dans l’agglomération de Fribourg, où se développe actuellement le projet-modèle « Espace (ou)vert Fribourg », soutenu par la Confédération. La démarche mise en place vise à revaloriser des espaces ouverts peu qualitatifs de manière participative pour notamment favoriser leur appropriation par la population et renforcer la biodiversité. … à compléter

 

Meilleures salutations

Mathieu Pochon
Route Aloys-Fauquez 34
1018 Lausanne

mathieu.pochon@hotmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Enter the text from the image below