Rencontre estivale (partie 2)

Voyez avant la première partie de cet article.

Cette année, et toujours dans le cadre des jardins éphémères, les incroyables comestibles de Vannes ont investi le trottoir opposé aux restaurants de la place. Aucune garantie de pérennité n’existe quant à ces bacs. Mais l’activité liée à leur présence est intéressante sur plusieurs points.

Différents bacs
Différents bacs

Tout d’abord, le contraste visuel entre les bacs construits en matériaux de récupération et la préfecture en arrière plan. Les constructions réalisées sont originales. La hauteur des bordures présente une forme de vagues et des hauteurs très variées, ce qui est intéressant pour les enfants.

Banc de paletteEnsuite, deux bancs ainsi que deux tables permettent de se reposer. Les bancs ont été construits avec des palettes et des comestibles disposés à proximité. C’est très agréable sous tout point de vue. L’association de bancs, aujourd’hui peu répandus, avec les comestibles comme cela a déjà été fait à Lausanne, est une très bonne idée.
On pourrait croire ce type d’utilisation de palettes propres aux incroyables comestibles, mais nous les avons retrouvés dans un grand café de la place du port où ils étaient visiblement appréciés.

IndicationsOn peut encore relever de petites indications des comestibles cultivés placées sur les bacs. La variété des cultures est ainsi discrètement soulignée.

Il faut indiquer au passage que l’arrosage des comestibles est pris en charge par la ville de Vannes qu’il faut remercier ici pour cela.

Enfin, et ce ne fut pas la moindre des choses, les incroyables comestibles de Vannes sont à l’initiative d’un marché du gratuit.

Gratiféria

Il s’agit d’une fête d’une journée, baptisée Gratiféria, où chacun vient donner des objets dont il ne se sert plus. Il s’agit là de mettre en valeur l’idée de gratuité chère au incroyables comestibles et parallèlement celle de rencontre. Ainsi était organisée une soupe de comestibles récupérés par « Les cuisiniers solidaires » dont la maxime est « Lutte contre le gaspillage, partage & solidarité ». On peut aussi remarquer entre autres vêtements, jouets ou autres, des livres ! Là encore l’association est intéressante.

Des livres et des comestibles
Des livres et des comestibles

Lors de cette fête, nous avons pu discuter avec les acteurs qui ont composé cette belle rencontre estivale. Ils nous ont dit le plaisir de voir des choses bouger, même s’il y eut dans cette aventure des hauts et des bas et que les relations avec la ville n’ont pas toujours été faciles. Nous avons eu un grand plaisir à les rencontrer et il faut reconnaître que leurs différentes réalisations méritent tout notre respect et résonnent d’idées bienvenues pour les autres. C’est pourquoi j’ai tenté de les présenter ici, même si d’autres existent au pays de Vannes dont il faudrait ici parler (comme par exemple concernant l’échange de graines). Merci donc aux incroyables comestibles de Vannes pour leur chaleureux accueil.

Dans quelques jours, voir la troisième partie de cet article sur les conséquences de cette rencontre estivale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Enter the text from the image below